VIOLON DINGUE (2016)

- hauteur: 131 cm
- largeur: 113 cm
- profondeur: 53 cm

TECHNIQUE: Modelage plâtre

Ce volume fait suite à : Géométrie de la Blessure et conserve l'esprit au niveau de l'expression de la matière, j'y apporterai une réflexion supplémentaire: d'une façon générale on admet que la sculpture est un volume fait pour se situer dans l'espace; or dans ce genre de travail, il s'agirait plutôt du contraire à savoir l'espace qui occupe le volume. Par ce modelage, j'ai tenu à représenter une violoncelliste, cependant j'ai symbolisé l'instrument par un sexe masculin qui le rapproche d'autan de l'interprète rappelant ainsi l'évocation sensuelle entre les deux. Dans ce rapport, la musicienne vient, de son archet, caresser l'instrument. En revanche, l'ouverture du violon est féminine. La hampe du violon vient enrouler le visage inexistant de la violoncelliste pour lui créer une chevelure, mais en même temps et compte tenu de la situation cette hampe devient éjaculation. Pour le socle, partie intégrante de la sculpture, j'ai repris les formes d'un violoncelle qui viennent ici matérialiser comme une ombre portée de l'instrument. Les liaisons des deux corps entre eux sont réalisées en trois points: l'un au niveau de la poitrine de la femme où les cordes viennent simuler la cage thoracique, l'autre au niveau de l'omoplate droite où elles viennent engendrer le mouvement, enfin au niveau du sexe où celui de la violoncelliste est suplanté par l'ouverture de son instrument.

Christian Borsotti Sculpteur
La Rivière
07690 Vanosc

GEOMETRIE DE LA BLESSURE
ou "La Petite Ballerine" (2004)

- hauteur: 185 cm
- largeur: 200 cm
- profondeur: 90 cm

TECHNIQUE: modelage plâtre sur ossature métal

Cette pièce est la suite de celles intitulées: Accouchement et Femme Objet Complexe, toujours dans la recherche de transparence du volume et cherchant à minimaliser l'existence de la matière, j'ai tenu à exprimer, dans la sculpture en question, un aspect de la danse tout en posant un regard sur le corps de la femme et non de la danseuse. J'ai, pour ce faire, inclu dans ce volume la présence masculine par cet axe pyramidal qui pointe sur le sexe féminin, mettant ainsi une part de désir dans la lecture; ce qui permet de comprendre le titre, inspiré lui-même d'une phrase de Léo Ferre " j'allais géométrisant mon âme au creux de ta blessure".

Christian Borsotti Sculpteur
La Rivière
07690 Vanosc

FEMME OBJET COMPLEXE (2003)

- hauteur: 230 cm
- largeur: 70 cm
- profondeur: 50 cm

TECHNIQUE: MODELAGE PLATRE

J'ai souhaité en dessinant ce modelage arriver à un minimalisme de la matière afin, au départ de traiter le volume tout en lui donnant une transparence, permettant d'appréhender la globalité de la lecture et ainsi traversant visuellement le volume le situer dans son espace. Cette recherche m'a forcément amené à des choix sur les matières à conserver. La pose du modèle est volontairement hautaine rappelant de cette manière la pose mannequin. Le titre: Femme Objet Complexe tient à la fois du jeu de mots que chacun peut trouver en le lisant ( il suffit pour cela d'intervertir les mots le composant ) mais aussi de la lecture de la sculpture elle même qui n'est pas forcément immédiate. Afin de ramener un peu de préciosité à cette pose j'ai drapé de façon épurée le dos de cette femme.

Christian Borsotti Sculpteur
La Rivière
07690 Vanosc

ACCOUCHEMENT (2004)

- hauteur:110 cm
- largeur: 140 cm
- profondeur: 70 cm

TECHNIQUE: modelage plâtre sur ossature métal

Cette sculpture émane de la volonté de présenter le corps de la femme dans l' expression la plus naturelle qu'est l'enfantement, tout en lui donnant une pose peu commune. La femme à cet instant à enfin achevé le pénible travail de l'accouchement tout son corps est las des efforts fournis dans la douleur, la tête de l'enfant apparait entre ses jambes dans quelques instants tout le corps de cette nouvelle vie sera au grand jour. Elle pourrait alors se laisser aller à la détente, pourtant dejà elle assume naturellement son rôle protecteur et maternel en venant soutenir cette tête. Sans transition elle prend ses responsabilités, elle dépasse le présent et se projette dans la vie avenir de son enfant. Si l'accouchement est une conclusion, il n'est que celle d'un tout petit chapitre.


Christian Borsotti Sculpteur
La Rivière
07690 Vanosc

Chevauchée mécanique (2006)

- hauteur: cm
- largeur: cm
- profondeur: cm

TECHNIQUE: modelage plâtre sur ossature métal

Cette pièce est une sculpture hybride, mélange d'un cheval et d'une moto

Christian Borsotti Sculpteur
La Rivière
07690 Vanosc

Sidamour (2007)

- hauteur: cm
- largeur: cm
- profondeur: cm

TECHNIQUE: modelage plâtre sur ossature métal

Cette sculpture traite du sida et fut réalisée dans le but d'une présentation au sidaction.

Christian Borsotti Sculpteur
La Rivière
07690 Vanosc

Regard (2016)

- hauteur: 70 cm
- largeur: 40 cm
- profondeur: 30 cm

TECHNIQUE: Modelage plâtre

Ce volume est un recadrage de Sidamour.

Christian Borsotti Sculpteur
La Rivière
07690 Vanosc

Club Coupé 1936 (2016)

- hauteur: 70 cm
- largeur: 120 cm
- profondeur: 45 cm

TECHNIQUE: Modelage plâtre

Christian Borsotti Sculpteur
La Rivière
07690 Vanosc



     Courbes et vides
 
 Club Coupé 1936
      Description de la sculpture [Club Coupé 1936]
Zoom sur la sculpture: Club Coupé 1936
 
 Regard
      Description de la sculpture [Regard]
Zoom sur la sculpture: Regard
 
 Sidamour
      Description de la sculpture [Sidamour]
Zoom sur la sculpture: Sidamour
 
 Chevauchée mécanique
      Description de la sculpture [Chevauchée mécanique]
Zoom sur la sculpture: Chevauchée mécanique
 
 Violon dingue
      Description de la sculpture [Violon dingue]
Zoom sur la sculpture: Violon dingue
 
 Géométrie de la blessure
      Description de la sculpture [Géométrie de la blessure]
Zoom sur la sculpture: Géométrie de la blessure
 
 Femme objet complexe
      Description de la sculpture [Femme objet complexe]
Zoom sur la sculpture: Femme objet complexe
 
 Accouchement
      Description de la sculpture [Accouchement]
Zoom sur la sculpture: Accouchement
  Partenaires
Sculpteurs